Tuesday, August 29, 2006

Déprime.



D’une main ferme et déterminée,
Je me dirige vers ma funeste destinée.
Fou de rage envers cette maudite vie,
Je recherche où tenter ma survie.
Mais j’ai beau tout contrôler,
Tout regarder et malgré cela,
Je ne vois qu’une vie dont je suis las,
Donc je m’en remets à supplier…
Supplier une vie si dure, si amer…
Une vie écrasée sur cette terre,
Obligé de plier sous la douleur,
Vivre dans cette constante chaleur.

Fuir aussi bien le jour sue la nuit,
Se coller un flingue sur la tempe,
Et se dire « Mais vas y, appuie ! »
Et la vie s’éteint telle une lampe…
C’est ainsi que je vois les choses.
Ce sont les choix que l’on nous pose.
La vie n’est pas un chemin tranquille,
Mais un bibelot de pacotille !
On m’a dit « je t’ais fait un cadeau,
Garde le, car il est vraiment beau… »
Je ne vois pas ce qu’il y a de plaisant
A affronter tant de tourments…

La vie n’est rien qu’une ébauche.
Rien qu’une préparation à la douleur,
J’attend a présent que la mort me fauche
Elle m’a appelé, elle vient tout a l’heure.
A présent je patiente, j’attendrai
Sa venue, comme j’ai tant attendu
Toute ma vie d’en avoir une vraie.
Depuis ma naissance je suis pendu…
On m’a pendu a une vie empoisonnée,
Une vie dans laquelle j’étais emprisonné.
Mais nourri par tant de haine,
Je vais me libérer de mes chaînes .
J’ai trouvé une porte de sortie,
Derrière se trouve une amie,
Elle m’a promis la rédemption,
Mettre fin a mes déceptions…
Arriver au bout de mes peines
Je trouverai enfin ma reine
La mort qui m’attendait
Et que de rencontrer je languissais.

Monday, August 07, 2006

Pensee.


Tu me manques...
Chaques mots que tu prononces..
chaques caresses...
chaque baiser
...chaques sourires...
J espere que tu ne craqueras pas... jespere que tu seras la a mon retour...
Je t aime.
Je me noye.
Je te pleure.
Mon amour m empeche de deriver.
Notre futur sera beau, je te le promets.
C est dur.
J ai froid.
Souris.
Il reste moins d une semaine.
Embrasses moi.
Ecris moi.
toi.

Sunday, July 23, 2006

Une heure...


Une heure sans aucune nouvelle, je m'inquiète, esseyant de trouver n'importe quel motif,je m'emporte dans un élan, en des événements qui ne sont surement pas produits.

Le portable éteint, aucune voix me rassurant, un accident? ou seulement une chose courrante, une sieste? un instant voulu de sollitude?
Ne savant plus comment réagir, ne controlant plus l'amat de pensées si diverses, mon coeur bats de plus en plus vite, je ne contrôle plus mes gestes.

Je ne veux plus connaitre la mort d'un proche par accident...Est ce de ma faute? suis je si mauvaise dans les mots que j'emploie?Est il triste là maintenant?

J'ai peur, j'ai mal au ventre, suis je froussarde?
Puissant, je tombe par terre, arrachant tout sur mon passage, chaque brin d'herbe, déchirant chaque serviette , tapant ma tête contre les arbres, quel en est le but?
Si seulement la nature pouvait répondre à mes questions.

Je meurs d'angoisse.

Aide moi à survivre contre ce sentiment dévastateur.
Aide moi à survivre contre cette Paranoïa.

Son portable ne marchait pas.

Saturday, July 22, 2006

souvenirs lointains.


Souvenirs douloureux,L'éspoir énéanti,Jours heureux,Partis en charpis.
Sans peur, ni maux,Souvenirs lointains, Ni froid, ni chaud;
Revenant en vain.Soleil tapant,Coups marquants,Tristesse s'envolant,
Amour d'en temps.Amour?
Non.Finalement, passade,tellement maussade,Sans aucun son.
De bonheur certains,Ainsi tu reviens,Je souris alors,Tu m'aimes encore.Je m'avance vers toi,Un seul choixJe me lève,Et te dis crève.

Friday, July 21, 2006

Sous un ciel de sang.


Une âme parcourant sous le ciel de sang, les larmes aux yeux comme un jeune enfant, comme d'habitude malheureusement, le sentier des plaines obscures.
Elle avait connu le bonheur il y a bien longtemps,mais fut dépassé par une tristesse permanante, depuis quelques faits marquants de son enfance.
Toujours les mêmes larmes accentuées par des événements cruels survenant alors bien souvent.
Avancant encore et toujours , sans vie, n'attendant plus rien, juste le bonheur des siens, sans se préocuper de sa vie en vain.
Elle montait , descendait, se heurtait aux pierres et aux obstacles, n'attendant plus aucun oracle, et se tournant par la suite vers les pentacles.
La magie lui permettait de passer ses journées, si ennuyantes, ne supportant plus la routine constante.
Elle y mettait coeur,non pas pour trouver l'âme soeur, mais pour faire en sortes que les journées restantes passent plus vites.
Des événements positifs survenant, elle continua pour s'en sortir à temps, evitant le suicide et autres éffprts dérangeants.
Les jours passaient, quelques sourires survenaient, quelques soupsons de bonheur surgissaient alors, sa vie n'était plus grise, elle devenait rose, elle s'émerveilla sur des choses qu'elle trouvait exeptionnelles.
Ayant trouvé un jeune homme en somme, criant de joie qu'il ne la laisse pas.
Les jours passaient, il la quitta.
Son sourire disparait, les larmes ne coulaient plus, elle n'arrivait plus, tellement le mal était fort,la joie ne resta donc pas.
L'éspoir, elle n'en avait plus, pour s'en sortir indemne, il aurait fallut qu'elle y croit.
Sa vie, son âme de noir vêtu,parcourant un chemin encore uen fois sous le ciel de sang, mais pas seulement, également sur sa peau, pleine de tourmants.
Elle haïssait le monde entier, priant de voir les gens qu'elle detestait, crever.
Son coeur d'or se transforma alors en un amat de remorts.
Partout sur le sentier , elle se vengeait, de tous ceux qu'elle n'aimerait jamais.
Elle se remit à la magie, noire cette fois, non pas alors pour protection mais pour souhaiter la mort de tous ceux qu'elle n'aurait pas voulu croiser à cet instant.
Des événements parvenaient, elle heureuse? non elle ne voulait plus y croire de nouveau, elle frapait du malheur les autres poussée par des cris de terreurs, la soufrance ,la detresse,et la trahison.
Les autres la fuyaient, elle s'enfoncait, loin sous la terre, là où les mortels n'aurraient pas pu l'attendre, loin derrière un ordinateur.
Elle se referma sur elle même , dans une chambre noir, criant toujours au déséspoir.
Elle se tait et attends qu'un jeune homme viennent une dernière fois frapper à sa porte pour lui faire croire à l'amour.
Elle le trouva, il la quitta.
13 fois, juste 13 fois, toujours tombant de plus en plus bas, son âme de plus en plus noirs.
Cependant, ils se sont trouvés, eux , si mals dans leurs peaux, eux si heureux quand ils touchaient leurs peaux, jamais avant, elle n'y croyait autant.
Elle l'aime à jamais, et pout la première fois, elle le sait, pour la première fois, elle ne doute pas, pour la première fois elle ne tombera pas.
Je t'aime.

LA tru3 sorcière Goth et l'amour.


Chapitre Un.

Une tru3 sorcière de premiere classe , peut tomber amoureuse à tout moment de la journée ou de sa vie.
Homme ou femme, elle est libre de ses choix, sa caractéristique est notamment qu'elle ressemble trait pour trait à la veuve noire ou la menthe religieuse en ce qui concerne l'amour,
Soit pour les doués en Svt, elle mange son male après l'accouplement,avec conviction.

Pour l'instant la tru3 goth Sorcière ne pense pas encore du moins à manger son homme, mais cela ne devrait plus tarder.

Je t'aime Eric.

Modification à 16h14.

Mante religieuse et non Menthe religieuse.
Une sorcière tru3 goth est douée en Svt.

Qui est cette sorcière si célèbre et si méchante?


Soyons franc, je m'ennuie.

Soit , je prends le soin sur mon blog de répondre à quelques personnes, reponses aux commentaires de mon skyblog ainsi que des Messages privés du forum Ados.fr

Je mettrais donc sur ce nouveaux blogs, notamment des réponses à certaines remarques, pour me décrire au fur et à mesure, aussi quelques textes, images et photos qui pour moi définisse cette pauvre Sorcière errante sur les forums et plus généralement, sur internet.